SOLITUDE
     

SOLITUDE

L'homme avance, mais sa marche n'est pas aisée.
Il a perdu la tête. Marche sur des oeufs. Bat de l'aile, lentement.
Les pattes de poulet : c'est la force -celle du poulet qui continue de courir après qu'on lui ai coupé le cou -
L'arbre l'oblige à enraciner le mouvement. Avec l'arbre il y a la sève, et il y a le nid.
Dans ce décor sombre il se souvient de son premier rêve d'homme : VOLER ! Sur son cou il porte l'oeuf, il est le garant de l'espèce, doit être très précautionneux.
L'oie : c'est le soleil sorti de l'oeuf ... et il l'emporte, comme un voleur ?